Nerthus Immobilier

Vivre à Bordeaux

 

Vivre à BORDEAUX

 

Bordeaux l’orgueilleuse n’est plus la “belle endormie” d’autrefois.En 20 ans, la ville s’est métamorphosée, au point de devenir la deuxième ville préférée des Français selon le classement BVA 2013.

Ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à venir s’y installer : Bordeaux a accueilli plus de 200 000 nouveaux habitants en 10 ans ! Cet amour et cette nouvelle pression démographique se voient sur le marché et les prix de l’immobilier à Bordeaux.

Les hausses des prix de l’immobilier sont importantes depuis l’arrivée de la LGV qui a relié Bordeaux à PARIS en 2 heures. Vous voulez investir à Bordeaux ? NERTHUS, vous ouvre les portes des plus beaux quartiers de Bordeaux.

 

Les quartiers de bordeaux sont :

 

Centre-ville

Avec ses quais larges, bien réaménagés, les belles pierres de taille des bâtiments, le tramway, ses rues piétonnes et ses petits troquets, le Centre-Ville de Bordeaux est un quartier très agréable et animé le soir.

Ancien quartier chaud et un peu délabré, le centre-ville s’est véritablement métamorphosé. Quartier apprécié des étudiants, certaines de ses rues peuvent être bruyantes.

Les appartements à vendre dans le Centre-Ville de Bordeaux sont des biens anciens pour la plupart rénovés. Attention il est très difficile d’y circuler en voiture (rues fermées à la circulation) et impossible d’y stationner.

 

Grands Hommes – Quinconces

Tout comme Paris, Bordeaux a son triangle d’or. Les prix des transactions immobilières y atteignent des sommets.

Dans le quartier des Grands Hommes et autour de la place Quinconces, vous trouverez les biens immobiliers à vendre les plus chers de Bordeaux. Délimité par les places de la Comédie,

Tourny et Gambetta, l’immobilier dans le quartier des Grands Hommes affiche des prix allant de 5 000 à 8 500 € du m².

Les biens à la vente dans le quartier Grands Hommes sont des appartements de haut standing, prestigieux avec de très beaux volumes.

Place Quinconces, dont les prix au m² sont similaires, et Grands Hommes sont les quartiers les plus bourgeois de Bordeaux.

Bâtiments historiques et boutiques de luxe attirent touristes et clientèles fortunées.

 

Saint-Seurin

Tout proche des Grands Hommes, l’immobilier dans le quartier Saint-Seurin affichent des prix plus doux.

Il vous faudra tout de même compter entre 4 500 et 6 000 € du m² pour acheter dans Saint-Seurin.

Centré autour de la basilique du XI siècle, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, la quartier Saint-Seurin offre l’immense avantage d’être bien desservi par le réseau de transport public.

L’ensemble des quartiers bordelais est donc facile d’accès depuis Saint-Seurin. Quartier paisible, il attire des familles et des couples aux revenus confortables.

Il mixe les élégants et typiques immeubles en pierre de taille bordelais à des architectures plus récentes, tout en conservant son caractère propre.

C’est un petit village dans la ville.

N'hésitez pas à vous renseigner également sur la vie et l'immobilier dans les quartiers de Bordeaux ne figurant pas dans cette liste non exhaustive, il se peut que vous y trouviez un bien immobilier d'exception et un cadre idéal.

Chartrons – Grand Parc – Jardin public Tout proche du centre-ville de Bordeaux et de son coeur historique, les quartiers Chartrons – Grand Parc – Jardin public attirent une population de cadres aisés.

Les biens immobiliers à vendre dans ces quartiers de Bordeaux sont de belles maisons et des appartements de standing aux volumes importants.

Familial et branché, les quartiers proposent de nombreux petits commerces à la mode. Recherchés et demandés, les prix de l’immobilier dans les quartiers Chartrons – Grand Parc – Jardin public à Bordeaux sont élevés.

Pour acheter une maison familiale dans le quartier Chartrons de Bordeaux, il faut compter 3 500 à 4 800€ du m². Du côté de Jardin public, les prix affichent entre 4 500 et 6 000 € du m².

 

Nansouty, le quartier des échoppes 


Quartier convivial et animé, le secteur de la place Nansouty plaît pour ses nombreuses maisons de ville individuelles, anciennes demeures bourgeoises ou échoppes typiques.

Si peu de squares sont présents, les nombreux jardins privés apportent beaucoup de verdure et de fleurissement aux rues. Les associations de quartier, très actives, assurent de nombreuses animations tout au long de l’année. Les habitants trouvent de nombreux commerces de proximité aussi bien autour de la place Nansouty que sur les cours de l’Yser et de la Somme.

Côté sport, ils peuvent compter sur le stade Brun et sur le gymnase de la rue Pauline Kergomard. Maisons de ville spacieuses et studios étudiants cohabitent dans le quartier Nansouty, permettant une belle mixité de populations et de générations.
Le quartier est stratégiquement très bien situé pour accéder au campus de la Victoire, à la gare SNCF ou au centre historique de Bordeaux.

Les solutions de stationnement sont bien plus nombreuses que dans d’autres quartiers de la ville. Au Sud, on retrouve entre autres Villenave d'Ornon

Le quartier Nansouty est réputé pour les belles façades de ses maisons bourgeoises en pierres taillées et de ses échoppes.

Carrefour de la très longue rue Malbec, du cours de l’Yser et du cours de la Somme, la place Nansouty est ornée d’une fontaine édifiée en 1876. Ses abords, tout récemment réhabilités, sont agrémentés d’espaces verts et de bancs publics.

Un peu plus loin, l’église Sainte-Geneviève dresse son élégante silhouette entre les échoppes et les jardinets individuels : construite au 20e siècle dans un style romano-byzantin, elle arbore une façade ornée d’une remarquable mosaïque créée en 2009 par Thierry Hochard. Aux frontières du quartier Nansouty, le musée des Compagnons du Tour de France expose de nombreux chefs-d’œuvre.

Très prisé, ce coin de paradis fait le bonheur des surfeurs, des vacanciers ou encore des Bordelais. On pourrait penser que le bassin d’Arcachon se limite seulement à la plage, et ce serait bien dommage. Les environs sont tout aussi somptueux et méritent à eux seuls le déplacement.
 
À l’entrée du bassin, Arcachon vous accueille été comme hiver dans sa superbe ville portuaire. Mais d’autres incontournables du bassin d’Arcachon sont à retenir lors de votre visite.


La dune du Pilat

Ah la dune du Pilat… Il s’agit sans conteste du lieu le plus convoité du bassin d’Arcachon. Et pour cause, cette dune de sable de plus de 100 mètres de haut et de 3 kilomètres de long est connue à travers le monde entier. Outre sa taille vertigineuse, la particularité de la dune du Pilat est d’être constamment en mouvement.
Quelle que soit la saison, les couleurs de la Dune du Pilat sont incroyables. Les plus courageux qui grimperont à son sommet seront comblés par le panorama exceptionnel qu’offre la célèbre dune. La vue sur la Réserve naturelle du Banc d’Arguin, dont la géométrie joue avec les heures de marées, et la Pointe du Cap Ferret est à couper le souffle.

 

Le phare du Cap Ferret

Après avoir admiré le Cap Ferret depuis la Dune du Pilat, rien de mieux que de découvrir ce magnifique coin de plus près. La réputation du Cap Ferret tient par la présence de son mythique phare. Il est impossible de manquer ce lieu incontournable du bassin d’Arcachon.
Après avoir monté les 258 marches, laissez-vous submerger par la vue à 360° qui vous laissera un souvenir impérissable. En fin de journée, les couleurs si particulières du coucher de soleil sublimeront d’autant plus ce moment unique. Beaucoup l’ignorent, mais le Cap Ferret possède également trois puits de pétrole. N’hésitez pas à y faire une halte, ça vaut le détour.
La Leyre
Sur le bassin d’Arcachon, l’eau règne en reine, et pas seulement à la plage. Étendue sur plus de 100 kilomètres, la Leyre est un fleuve sauvage et tranquille prenant sa source dans les Landes pour se jeter dans le bassin d’Arcachon. Plusieurs chemins jouxtent la Leyre pour profiter de la faune locale.
Mais le plus attrayant reste d’effectuer une balade bucolique à bord d’un canoë ou d’un kayak. Depuis les flots, vous passerez sous une voute d’aulnes, irez au pied de falaises de sable ou partagerez un moment avec les libellules et les nombreux oiseaux.
Les ports et villages ostréicoles
Se rendre sur le bassin d’Arcachon sans déguster ses huîtres serait comme un affront à la région. Plus qu’une institution, ces perles de l’océan sont dans toutes les assiettes. De nombreux villages et ports ostréicoles sont lovés dans le bassin d’Arcachon et peuvent faire l’objet d’une belle balade à vélo. Les pistes cyclables sont nombreuses et permettent de vous promener sans peine. 
Gujan-Mestras, l’Herbe, Andernos, l’Aiguillon ou Biganos, chaque lieu possède sa propre personnalité. Vous pourrez flâner autour des nombreuses cabanes colorées et approcher l’activité des ports. Et naturellement, une bonne douzaine d’huîtres fraiches pour l’heure du déjeuner vous requinqueront pour le reste de la journée.

 

La réserve ornithologique du Teich

Avez-vous rêvé d’apercevoir plus de 260 espèces d’oiseaux dans un même lieu ? Ce lieu idyllique propose marais, roselières, prairies et lagunes pour un rendez-vous immersif en pleine nature. Une promenade de 2,5 ou 6 kilomètres s’ouvre à vous pour en faire le tour.
Tout au long de l’année, les oiseaux migrateurs transitent au Teich avant d’en repartir. Goéland, cigogne blanche, échasse blanche, héron ou petit gravelot viennent se réfugier dans la réserve et cohabitent ensemble.

Le domaine de Certes et de Graveyron
Un chemin piétonnier permet de parcourir ce domaine en fond de bassin entre des roselières,  prés-salés, prairies humides et bassins de retenus, offrant entre terre et mer un magnifique paysage aux ambiances variées, à la fois sauvage et façonné par l'homme. Cela reste pour moi un moment de retour intimiste à la nature où de nombreux oiseaux se dévoilent aux détours du sentier.
Le bassin d’Arcachon ne manque pas de merveilles et d’activités pour toute la famille. Si le tourisme bat son plein l’été, les autres saisons offrent des couleurs uniques sur ses multiples panoramas. On vient ici pour se ressourcer, côtoyer la nature et s’octroyer de véritables moments 100 % dépaysants.

 

Les chartrons, le mélange de bourgeoisie et bohème…

Pas loin au nord du centre historique de Bordeaux est le quartier des Chartrons. Ce quartier est centré autour de l'Eglise Saint-Louis et a une atmosphère presque semblable à un village et quelques sites intéressants. L'attraction principale ici est simplement de se promener pour profiter des rues animées et de nombreux magasins d'antiquités ou de s'arrêter pour déjeuner dans l'un des petits restaurants qui débordent sur les trottoirs.

Le centre de la zone est la zone autour de l'église Saint-Louis et le marché couvert qui se trouve juste derrière cela et aussi le long de la rue Notre-Dame. Le quartier est très populaire auprès des commerçants d'antiquités et il y a beaucoup de boutiques d'antiquités à parcourir et d'explorer.
Le quartier s'entend également le long du bord de la rivière et cette partie a les bars et restaurants qui vous permettent de vous détendre et profiter de la quai. Recherchez les deux maisons flamandes à 27 et 29 quai des Chartrons. Ces deux bâtiments du 17ème siècle offrent un style différent pour le reste du quai.
La Bourse Maritime est également un bâtiment impressionnant à voir.
Pey Berland, un lieu marquant

Cette place abrite aujourd’hui les sites majeurs et les monuments symboliques de la ville de Bordeaux tel que le Palais Rohan qui abrite la mairie de la ville et où vous pouvez découvrir la résidence de Louis XVIII et la demeure de Napoléon 1 er.

Le Palais Rohan caractérisé par son architecture néoclassique et ses intérieurs décorés dans le style Louis XVI. Vous pourrez y admirer un magnifique escalier d’honneur, de beaux jardins à l’anglaise ornés de jolies sculptures et le Musée des Beaux-Arts. En face du palais se trouve la cathédrale Saint-André qui est aussi un site immanquable de la ville.

Cette église qui date du 3e siècle possède une remarquable architecture composée de hautes tours de 81 mètres, d’une nef de style médiéval angevin et de façades avec des tympans sculptés.

Juste tout près de cette église se trouve le clocher Pey Berland avec sa haute tour gothique s’élevant à 66 mètres d’altitude. Le quartier Pey Berland abrite également le centre Jean-Moulin, le musée d’Aquitaine, le théâtre Fémina, le musée des arts décoratifs et une statue qui représente Jacques Chaban-Delmas.

À proximité de Pey Berland, vous pouvez visiter d’autres quartiers exceptionnels comme Saint Paul, le Triangle d’or, Saint-Pierre et la place des Quinconces.

Il y a aussi la faculté de droit et l’école nationale de la magistrature qui se trouvent dans l’hyper-centre de la ville. Sans parler des jardins de la municipalité que vous pouvez admirer et les établissements scolaires.

À noter qu’en plus de tous ces attraits, le quartier de Pey Berland est très dynamique et est bien desservi par les moyens de transport. C’est donc un des quartiers recommandés si vous envisagez de vivre à Bordeaux. 

 

La place des Quinconces, la plus grande place d’Europe

La Place des Quinconces, ou l’Esplanade des Quinconces, est l’un des lieux les plus visités de Bordeaux. Elle est l’un des lieux les plus emblématiques de notre ville, proche du triangle d’or, des allées de Tourny et en bordure des quais de Bordeaux. Ses 12 hectares (dont 6 hectares d’arbres) situés en bordure du fleuve de la Garonne, en font la plus grande place d’Europe.
Vous retrouverez les 2 magnifiques colonnes Rostrales érigées en 1829 par Poitevin pour accueillir les marins à Bordeaux. Elles sont ornées de quatre proues de galères, d’un symbole en forme d’ancre et d’un caducée, symbole de Mercure. 
Au sommet, perchées à 21 mètres, on retrouve les deux statues représentant le commerce et la navigation, représentés par Mercure et Artémis.
Le monument aux Girondins
Du côté ville, on retrouve le célèbre monument aux Girondins ou aussi colonne des Girondins. Il s’agit d’un des monuments principaux de la ville de Bordeaux. On y voit à son sommet de 43 mètres, l’Ange de la Liberté brisant ses chaînes, en hommage aux révolutionnaires Girondins de l’époque de la Révolution Française, exécutés par les Jacobins de Paris en 1973.
De nombreux autres détails composent ce monument. On retrouve notamment trois statues de femme, représentant la ville de Bordeaux, le fleuve de la Garonne et le fleuve de la Dordogne. On y aperçoit également le Coq Gaulois accompagné de deux femmes symbolisant l’Éloquence et l’Histoire.
Ces monuments de plus d’un siècle ont été de nombreuses fois rénovés, en 2004 et en 2015 afin de leur redonner leur éclat d’antan.
Les statues de Montaigne et Montesquieu
De chaque côté de la place des quinconces, sont érigées deux statues de 4 mètres. Elles représentent les philosophes Michel de Montaigne dans sa robe de Maire et Montesquieu dans son costume de Président à mortier du Parlement de Bordeaux.. Elles ont été sculptées par Dominique Félix Maggesi en 1847. Vous pouvez d’ailleurs retrouver son buste au Jardin Public.

 

Le jardin public, la pointe de fraîcheur dans la ville

Le Jardin Public de Bordeaux est créé en 1746 à la demande de l’intendant Tourny (son nom a été donné aux Allées Tourny non loin du jardin). On est, à cette époque, en limite de ville et c’est une vigne de petite qualité qui occupe cet espace. Le Jardin Public est le premier jardin français pensé et réalisé pour l’accueil du public (d’où son nom qui nous paraît aujourd’hui un peu étrange).
D’abord réalisé à la mode de Le Nôtre (il est l’homme derrière les jardins de Versailles), le Jardin Public est dit “à la française”. Le jardin se construit autour d’un axe de symétrie. La volonté de l’intendant Tourny est d’offrir au Bordelais un endroit agréable et propre pour venir se balader et participer au maintien en forme des bordelais.  

Le Jardin Public fait partie des jardins remarquables de France pour plusieurs raisons :
Premièrement, côté botanique, grâce au jardin botanique de Bordeaux, on y retrouve plus d’une trentaine d’espèces remarquables. 
Ensuite, côté architecture, le parc est entourée d’une grille en fer forgé classée monument historique. À certains endroits, c’est la grille d’origine du premier jardin ! Par exemple, au niveau de la Place Longchamps, de la Place du Champ de Mars et de la rue ducau. 
Son grand bassin construit sous la forme d’une rivière serpentine et ses ponts en fer forgé contribuent également à son caractère atypique et remarquable. Ce genre de pièce d’eau est assez rare en France et rappelle les parc londonien.
Enfin le bâtiment au centre du parc, construit en 1858, ajoute un caractère antique au parc. À l’origine, les anciennes serres tropicales s’appuyait sur ce bâtiment. Les serres sont malheureusement détruites en 1938 car trop détériorées. Aujourd’hui, le bâtiment sert de local pour les jardiniers et les gardes. 

 

Bordeaux Triangle d'Or, l'adresse de prestige

Aménagé à la fin du xviiie siècle, le Triangle d’or est l’un des quartiers historiquement les plus riches, les plus chers et les plus beaux de Bordeaux. Délimité par le cours Georges-Clemenceau, celui de l’Intendance et les allées de Tourny, un peu en retrait de la Garonne, il doit son nom à sa forme triangulaire, dont les sommets sont le Grand Théâtre, la place Gambetta (ancienne place Dauphine) et la place Tourny.

Commerces de luxe
À la place des couvents qui s’y trouvaient en nombre avant la Révolution, le Triangle d’or abrite aujourd’hui de somptueux hôtels particuliers et des commerces de luxe : des boutiques de joailliers et d’orfèvres y côtoient des enseignes de prestige, telles que Vuitton ou Hermès. Celles-ci contribuent à entretenir le prestige du quartier, par ailleurs calme et bien sécurisé.

Une clientèle aisée et familiale
Le Triangle d’or attire traditionnellement une clientèle de cadres supérieurs et de familles, explique Michaël Malbec, directeur de l’agence Foncia Transaction Bordeaux Est. Les façades en pierre dorée de ces immeubles du xviiie sont de belle facture. Les prestations intérieures n’ont rien à leur envier. Ces anciens hôtels particuliers, divisés en appartements, sont en effet ornés de riches boiseries et moulures, et bénéficient généralement d’une grande hauteur sous plafond. Quant aux entrées et parties communes, elles sont tout simplement magnifiques, poursuit l’expert. Par contre, ni balcons, ni terrasses pour ces bâtisses, orientées vers l’intérieur. »

 

La bastide, un quartier en mutation 

Offrant une vue sur les bâtiments majestueux de style néo-classique qui se trouvent de l'autre côté du fleuve, La Bastide est un quartier bohème situé sur la rive droite de la Garonne.

Le quai des Queyries abrite des bars animés ouverts tard le soir, et l'espace Darwin, un complexe culturel branché aménagé dans des entrepôts rénovés, attire les foules grâce à ses festivals de cinéma, ses bars éphémères, ses restaurants et ses salles de concert. Doté d'un jardin aquatique, le jardin botanique de Bordeaux accueille des sessions de jazz en été.

La Bastide est aujourd’hui très prisée dans une ville qui se développe à vitesse LGV.

Mais si les Bordelais sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à son foncier, rares sont ceux qui connaissent le passé industriel du quartier et ses nombreuses curiosités à visiter.
Délaissé dans les années 1970 après la fermeture de son chantier naval côté Brazza, le quartier retrouve des couleurs depuis quelques années… et en particulier la couleur verte.